Une référence en droit des affaires

Une équipe

Des compétences

Nous joindre /
Nous rejoindre

Qui sommes-nous ?


Le Cabinet, créé en 1970, s’est installé en 1995 sur l’Ile Saint Louis à Paris, où il rassemble une quinzaine d’avocats et juristes pluridisciplinaires qui chacun dans leurs champs d’activités, sont à l’écoute de vos besoins pour mieux vous assister et vous conseiller.

Notre équipe aux profils et expériences variés, apporte son expertise aux particuliers, aux entreprises et à leurs dirigeants, aux institutions et personnes morales de droit public, pour un conseil toujours personnalisé.

La transversalité des compétences réunies au sein de Saint-Louis Avocats permet une vision globale des questions soulevées, alliant spécialisation, connaissance du client et de son métier, afin d’être au plus près de vos activités et problématiques.

Nous vous accompagnons aussi bien dans le cadre d’une activité de conseil que dans le domaine contentieux.

Nos connaissances et notre expérience vous garantissent le même niveau d’exigence et de compétence que celui que vous attendez de vos propres équipes. 
 

Actualités


27.06.2017 - Condamnation d'un dirigeant de fait à combler l'intégralité du passif social

Le dirigeant de fait, qui n'a pas qualité à agir en responsabilité pour insuffisance d'actif, peut être condamné à supporter seul l'intégralité du passif social que sa faute de gestion a contribué à créer.

27.06.2017 - Maintien d'une mesure de suspension légale d'un chirurgien : responsabilité de l'Etat

Responsabilité sans faute de l'Etat engagée pour le maintien d'une mesure de suspension à l'égard d'un chirurgien ayant pour effet d'entraîner un préjudice grave et spécial, qui ne peut être regardé comme une charge lui incombant normalement, résultant de la diminution de ses compétences.

27.06.2017 - Tentative de suicide d'un agent public : faute du service mais pas du département

La tentative de suicide d'une responsable de service d'aide sociale suite à une réunion du personnel est un évènement imputable au service mais ne permettant pas d'établir, à elle seule, l'existence d'une faute du département.

27.06.2017 - La clause de parité tarifaire imposée par Expedia et son agence Hotels.com aux hôteliers jugée illégale

La cour d'appel juge illégale l'interdiction faite par une société aux hôteliers de pratiquer en direct des prix inférieurs aux siens, en vertu d'une clause de parité tarifaire.

27.06.2017 - Récupération des sommes avancées par la CPAM : nécessité de prise en compte de la réduction judiciaire du taux d'incapacité

Dans le cas où une décision de justice passée en force de chose jugée a réduit, dans les rapports entre la caisse et l'employeur, le taux d'incapacité permanente partielle de la victime, l'action de la CPAM pour récupérer les sommes avancées ne peut s'exercer que dans les limites découlant de l'application de ce dernier.

27.06.2017 - L'Autorité de la concurrence assouplit les contraintes imposées à Canal+ lors du rachat de Direct 8 et Direct Star

L'Autorité de la concurrence modifie le dispositif de mesures pesant sur le groupe Canal +, levant ou adaptant certaines de ses obligations pour tenir compte de l'évolution et de la dynamique concurrentielle des marchés.

27.06.2017 - Un malaise au cours d'un entretien avec un supérieur est un accident du travail

Un accident, tel qu'un malaise lors d'un entretien avec un supérieur hiérarchique, survenu sur le lieu et à l'occasion du travail, est un accident du travail, sauf preuve contraire.

26.06.2017 - Fonctionnement des contrats d'assurance-vie comportant des garanties exprimées en unités de compte

Publication au JORF d'un décret relatif au fonctionnement des contrats d'assurance-vie comportant des garanties exprimées en unités de compte.

26.06.2017 - CJUE : informations relatives au vendeur Internet absentes sur ses imprimés publicitaires

Du fait des limites d'espace sur un imprimé publicitaire, les informations sur le vendeur peuvent apparaître uniquement sur son site internet, du moment qu'elles sont communiquées simplement et rapidement.

26.06.2017 - Annulation d'une autorisation de licenciement d'un salarié protégé et droit à réintégration dans l'emploi

L'annulation d'une autorisation de licenciement d'un salarié DP ouvre droit à une demande de réintégration dans un emploi durant 2 mois à compter de la notification de la décision d'annulation et à six mois de protection à compter de la réintégration.

Localisation


Saint-Louis Avocats
2, rue des Deux Ponts
Ile Saint-Louis
75004 PARIS